AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chroniques des Death Vectors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Chroniques des Death Vectors   Dim 10 Jan - 5:41

Je suis donc le mouvement lancé par Atlas et je vais me faire moi aussi mes ptites chroniques =) en commençant par une jolie intro Razz

En espérant vous dégouter avec mes textes (surement plein de fautes et d'incohérence... je ne suis pas un grand écrivain...)

_________________


Dernière édition par Kalips le Dim 10 Jan - 6:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Dim 10 Jan - 5:57

Tandis que les forces alliées des Tau et de la Garde Impériale dépêchées sur les lieux fortifiaient leur position, les Puissances de la Ruines s'intéressèrent de plus en plus au potentiel stratégique du système d'Orion IV en plus d'une possibilité de victoire contre les disciples du Faux Empereur qui affaiblirait le système entier. Chaque puissances démoniaques commença donc à envoyer ses troupes sur la planète afin de la réduire en cendre
C'est ainsi que le Seigneur Duke "le Virulent" mit pied dans la région d'Ixel près de la Sierra De Los Pinos. Les ordres de son maître, le Grand Nurgle étaient claires. Dispersé la maladie et la déchéance sur toutes la planète en commençant par le noyau de la planète ou les plus grandes forces étaient réunies: Sharani.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Duke observa ses Marines de la Pestes mettre en place le QG avancé. La pestilence avait déjà gagné les terres avoisinante. Les nuages de mouches s'en allaient bourdonner dans chaque recoins du campement jusqu'à la dernière fissure d'armure encore suintant de pus. Les monticules de Nurglings vomissant commençaient à être fortement bruyant et déjà des premiers zombies s'en allait dans la jungle répandre la maladie. Le commandant ne pouvait s'empêcher de lâcher un ricanement qui fit éclater un bubon sous sa lèvre inférieure en voyant son armée pestilentielle se déverser. La guerre allait commencer. Il avait hâte. Hâte de montrer à ces chiens de l'Empereur la fureur de Nurgle. Mais il fallait faire vite.

Les premiers Portes Pestes trainant leurs entrailles au sol commençaient à être invoquer par des adorateurs locaux de Nurgle. Ces mécréant n'étaient rien comparé aux Death Vectors. Chaque Marines ayant déjà fait des centaines de batailles et survis à des blessures qui les auraient arrêter depuis longtemps, faisaient partie de l'élite de Nurgle.

Les hérétiques de Trixis firent leurs premiers rapport de la situation de l'île et Duke ordonna de former la section de siège "Venom" des Death Vectors. Entièrement motorisée, cette section avait déjà pris plus d'une ville grâce à ses Vindicators bénis par le Seigneur de la Déchéance. L'armement de ces derniers avaient été modifié par le warp: les canons démolisseurs crachaient désormais du pus hautement corrosif. La pourriture de Nurgle était apparente sur chaque faces des véhicules et certain Nurglings ont même installés leurs nids dans des poches de boutons crevés. La horde habituelle de démon de Nurgle qui suivait les Death Vectors était même présente aux côtés de cette section d'assaut

Une fois la section déployée, il était temps de frapper. Les renseignements des éclaireurs étaient claires: Les forces alliées commençaient déjà à fortifier leur position à Corazol et attendaient le Chaos de pieds ferme. Il fallait frapper fort et vite. C'est alors que plusieurs vrombissements de moteurs se fit entendre. Le Seigneur Duke monta avec son escorte dans son Land Raider atteint de la pourriture de Nurgle et se mit en route avec la section.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mer 13 Jan - 14:55

Tandis que le cortège de blindés de transport et de siège était en route. Duke se plongeait dans ces pensées à l'intérieur de son Land Raider déformé par les bénédictions de Nurgle. Des pustules brillants poussaient comme du raisins sur les plaques de blindage internes du véhicule à une vitesse effroyable. Les tentactules et les mouches s'affolaient de plus en plus à l'approche de Corazol. Une certaine satisfaction emplissait Duke lorsqu'il contempla les créations de Nurgle frémir. Son dieu était avec lui, il le sentait et il en avait maintenant une preuve visuelle. Il était fier de tuer pour Nurgle, fier de répandre la corruption et la pestilence dans les rangs de ces humains inconscients de l'ampleur du malheur qui va s'abattre sur eux.
Bientôt, la pourriture de Nurgle ramènera ces ignorants au côtés de Nurgle et il les chérira comme il nous chérit tous, pensa Duke.

Une voix rauque et morbide sortant du transmetteur de l'armure terminator de Duke, fit sortir ce dernier de ses pensées:
"Excusez moi de vous interrompre Seigneur mais nous approchons maintenant de Corazol. Quels sont les ordres?"
"Attendons les hommes de l'Alpha Legion. Nous sommes sensé nous retrouvez dans les abords de la ville. "

Duke n'avait pu à peine terminer qu'un escadron de moto dépassa la colonne de blindés à grande vitesse. Plusieurs escouade de marines apparurent de nul part pour se dresser aux devant des Death Vectors.

"Ces maudits guerriers ne respectent rien! Ils ne savent pas se battre, cette bande de peureux! Ils sont de la chance qu'on ait besoin d'eux pour l'assaut." grommela Duke.

Il continua: "En avant mes frères! Nos canons à pus vont les réduire en un merveilleux tas de chair! Et je veux que notre artillerie débute le pillonage!"

Aux même moments, des tirs de Vindicator pourtant non visqueux se mirent à tonner.

"Rhaa! Ne les laisser pas charger en premier! Pour Nurgle!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Dim 17 Jan - 16:47

Duke était autrefois un grand apothicaire de l'Impérium dont le nom à été banni des archives pour éviter de répandre la tentation des pouvoirs interdit parmi l'Apothécarion.
Depuis qu'il a offert son âme à Nurgle par le biais du Démon Majeur Oak, Duke transporte dans son armure terminator, transformé comme une chambre d'incubation, de plus en plus de maladies toutes aussi dangereuses les unes que les autres. Il se sens constamment en concurrence avec le Héraut préféré de Nurgle, Typhus, et il cherche à prendre sa place à tout prix. Pour cela Duke n'a jamais cessé de crée toute sortes de virus extrêmement contagieux et de laisser dans son sillage des millions de morts.
La plupart des virus ont été absorbé des mondes Pestes dont celui de la Death Guards. En rassemblant le plus de maladies possibles, il est en mesure d'appliquer un virus précis à chaque ennemis ou planète exotique. Mais il n'a jamais pu être en mesure d'absorbé la peste du Destructeur de Typhus. Duke a souvent failli perdre la vie une fois pour toute dans ses tentatives.
Mais il garde une bonne application de ses maladies: Catachan a été frappée pendant des années d'un virus appeler le Cancer Noir. Ce dernier transformait les organes vitaux en un ramassis de tissus nécrosé et ceci en 2 mois seulement. D'autres virus ont aussi fait leur preuve et les mondes humains en gardent des souvenirs douloureux

Parmi sa collection de virus se trouve un des pires de la galaxie avant la peste du Destructeur du Seigneur Typhus: L'Anthracius Dukae ou l'anthrax de Duke. De nature démoniaque, l'effet principal du virus est de donner naissance en quelque semaines à un Nurgling dans les intestins de l'infecté.
Pendant la gestation du virus, le sujet est pris régulièrement de diarrhée aigües et de vomissement sanguinolant. Les asticots rongent son système digestif et les divers bactéries nourrissent l'être démoniaque encore inconscient dans l'estomac de patient. Une fois le malade quasiment vidé de toute ses forces vitales, le Nurgling éclos et se repait du cadavre encore chaud de son hôte. Il rejoint ensuite ses congènères venant des autres infectés des alentours et forment ainsi des nuées de Nurglings. Mais l'horreur ne s'arrête pas là. L'hôte se relève quelques heures après et marche lentement à la recherche d'êtres vivants à manger. Le zombie est ainsi capable se transmettre la maladie mais les vecteurs principaux de l'Anthracius sont les mouches.
Cependant la création du zombie est rarement assurée et c'est cela qui l'empêche de rivalisé avec la peste de Typhus.

Duke cherche maintenant un ingrédient spécial sur Trixis. Un laboratoire impérial garde des ébauches d'armes bactériologiques qui pourraient être la clé d'une meilleure création qui aurait le pouvoir de peut être raser Terra elle même. Ce rêve, Duke veut le réaliser plus que tout et s'imagine Prince Démon aux côtés de Nurgle avec le titre de "Destructeur de l'Humanité". Heureusement pour lui que le centre médical de Corazol possédait ces informations précieuses qu'il saura utilisé pour lui et sa légion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mar 19 Jan - 22:59

Le ciel s'assombrissait. Duke était encore une fois pensif et se promenait dans ses nouveaux quartiers de Corazol.
-"Il me faut trouver ce laboratoire... absolument... oui.. Aaah... oui absolument... oh oui... où mais où peut bien t-il se trouv..."
Il ne put finir sa pensée qu'il fut pris de vomissements. Ses blessures n'avaient toujours pas finit de se régénérer malgré sa puissante maitrise des art médicaux ainsi que son corps résistant bien que suintant de pus, béni de Nurgle.
-"Ces Tau ne sont pas à sous estimer... leurs fusils... sont puissants"
Il cracha encore quelques morceaux sur le sol avant de continuer:
-"Axuis!" aboya-t-il "Au rapport! Quelle est la situation en ville"
-"Oui Seigneur, Corazol est entre nos mains mais nous n'avons pas pu suivre le commandeur impérial qui commandait ces humains. Un barrage d'artillerie trop puissant nous a bloqué le temps de couvrir sa fuite"
-"Ces chiens! Ces lâches!" pesta Duke en expulsant un immonde glaire de sa bouche. Il sentait que son corps avait de la peine à se remettre de ces fusils à impulsion Tau. Ce qui lui fit penser:
-"Les Tau! Leur statut?"
-"Inconnu mon Seigneur, ils se sont volatilisé. Aucune trace ne reste d'eux. Nous avons maintenant fortifié la ville et les installations de scanner et radar ont été remis services. Nous devrions en savoir plus sur les ennemis Tau ou Garde dans peu de temps."
-"Bien, c'est du bon boulot lieutenant, veiller à établir plusieurs cercle sacrificiel et jeter les prisonnier dedans au nom de Nurgle. Il faut le remercier pour son support et sa bénédiction lors du siège."
-"A vos ordres"
-"Et ce n'est pas tout. Rassembler des troupes d'expédition d'Adorateur et envoyer les chercher toutes les informations possible sur l'existence du fameux laboratoire militaire Ak21. Je n'ai rien trouvé de plus dans les archives de la ville que son nom."
-"Ce sera fait Seigneur. Pour Nurgle"

Le lieutenant se retira brutalement en remarquant qu'un bout de ses intestins venait de tomber au sol. Il le ramassa honteusement devant son commandant et pris congé à grande vitesse.
Duke regarda son lieutenant s'éloigner avec un air amusé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mer 20 Jan - 13:39

Les balles de bolt sifflaient, les grenades tonnaient. Cette bataille de tranchée était un véritable massacre. L'apothicaire était essoufflé malgré son métabolisme de Space Marine à force de parcourir le champs de bataille en long et large. Les cris provenant des cadavres agonisant aux sol retenaient toute son attention. Il venait déjà de sauver 3 de ses frères et il accourait maintenant sur un autre blessé dans le creux d'un cratère. Il retrouva une escouade de ses frères entourant un marine au sol.
"Je suis là! Poussez vous!!"
Après un premier diagnostique à l'aide de son scan il prépara son medipack. Le soldat était gravement atteint, il avait pris une roquette frag de plein fouet. Il n'était presque plus reconnaissable, agonisant au sol. Le groupe de marines s'accroupirent en entendant le sifflement faible mais reconnaissable d’une autre roquette frag. Cette dernière explosa non loin des Spaces Marines. L'explosion rendit le frère de bataille sourd et dans le choc il sombra dans l'inconscience. Une grande lueur blanche le projeta dans les ténèbres.

Ce fut la sensation de l’air froid sur son visage et l’odeur âcre de la chair brûlée qui le ramena à un semblant de conscience. Il lutta pour ignorer la douleur de son corps mutilé et concentra le regard de son œil restant sur le visage de la personne qui s’était agenouillé à coté de lui.

"Tes blessures sont trop graves, frère."
Au loin, il entendait l'apothicaire parler.
"Désires-tu le Pardon de l’Empereur ?"
L'apothicaire leva le carnifex, un piston de métal monté sur un ressort puissant. Il est appliqué sur la tempe du blessé et son ressort envoie le piston à travers le cerveau et tue instantanément. Le marine tenta de parler et l'apothicaire parut comprendre.

"Les autres ?"
"Ils sont entiers, frère. Tu les as sauvé. Tu as absorbé l'onde de choc et les shrapnels."
Après une courte pause il continua:
"Ton nom est entré dans le Livre de l’Honneur."

Le valeureux combattant hocha la tête faiblement et ferma les yeux. Un son assourdissant brisa le lourd silence. Le corps sans vie décrispa tout ses muscles. Le reste de l'escouade le remercia et demanda le nom du libérateur.
"Je suis l'apothicaire Duke, mes frères. J'espère vous revoir le plus tard possible. Au combat! Allez! Venger nos morts contre l'infamie du Chaos."

Duke ne pouvait s'empêcher de rager sur ces morts. Si seulement il était possible de ne plus avoir mal... de ne plus souffrir... de... de ne plus craindre la mort...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Jeu 21 Jan - 23:59

Alors que la trahison d'Horus avait soulevé les légions de l'Empereur contre son créateur, les loyalistes restant ne pouvait plus contenir la horde d'hérétique aux portes du Palais Impérial. Cette hérésie était sur le point de mettre un terme au règne de l'humanité dans cette galaxie.

Duke était complétement déborder par le nombre effroyable de blessé. Il a lui même était gravement blessé lors d'un combat au corps à corps contre un serviteur de Khorne.
Continuant malgré tout à soigner ses frères, il s'accrocha durement à la vie pour en sauver d'autres. Les charniers où il était amené à rechercher des survivants le rendait dément. Il s'agenouilla, le souffle coupé. Son esprit était dépassé par les événements, tout défilait trop vite dans sa tête. Les morts, les visages de ses compagnons mutilés. Le désespoir s'emparait de l'apothicaire. L'Empereur n'était-il pas censé nous protéger? Il y aurait plus puissant que l'Empereur lui même pour qu'Il tombe et s'incline face au Chaos? Il était totalement effrayé maintenant par l'idée de mourir. Il chassa ses mauvaises pensées se rendant compte de ses blasphèmes. Cependant il n'avait plus aucune force. Brisé, il s'écroula de désespoir aux côtés de ses compagnons déjà morts.

L'ultime ligne de défense venait de tomber. Il se retrouva à la merci des hordes du Chaos. Hurlant des prières et des louanges aux dieux sombres, une quarantaine d'hérétique couraient sur Duke.
Étonné de ne pas être abattu sur le champ, l'apothicaire leva les yeux. La bande de marines c'était massé autour de lui en grognant. Le vacarme des combats s'était tu, il pouvait entrevoir au loin le flux de Marines du Chaos s'engouffrant dans le Palais Impérial. Soudain un tremblement se fit sentir. Une silhouette imposante s'approcha de Duke en se frayant un chemin dans la horde. Il n'arrivait pas à distinguer clairement cette approche avec tout ce sang qui coulait sur ses yeux.

La créature exaltait une odeur de mort et de pourriture. L'atmosphère était devenue lourde et malsaine. Des nuages de mouches surprirent Duke et virevoltaient dans tout les sens. Il vit autour de lui la rare végétation du sol décomposer à une vitesse hors du commun.

Une voix caverneuse et imposante commença:
"Ooooh, mais que vois-je?"
Duke pouvait maintenant observer la créature qui lui adressait la parole. Il n'en pouvait croire ses yeux. La peau de ce démon était verdâtre, nécrosée, sa surface était couverte de pustules, de plaies, et d'autres signes d'infection. Les organes internes, pourris de déchéance, suintaient à travers sa peau rongée et pendaient autour de sa taille. Des organes s'échappaient de minuscules démon qui étaient en train de mastiquer et sucer les sucs nauséabonds de l'intérieur. La masse informe afficha un énorme sourire et continua:
"Tu as bien l'air d'avoir besoin d'aide!" rigola-t-il dans un grand vacarme en fessant secouer sa masse énorme.
"Je t'impressionne à ce point? Parle petit homme!"
Après une petite pause, Duke répondit:
"Je... je... aidez moi" dit-il dans un dernier effort sans réfléchir à autre chose que sa propre survie. Même si il devait conversé avec un démon pour cela.
"Ah enfin! Offre ton âme pour Nurgle et je te donnerai sa bénédiction en échange. Elle protégera ton corps des ravages du temps et surtout, de la mort"
Le ton de sa voix était chaleureux et accueillant. Comme un grand père parlerait à ses petits enfants. Duke voyait le démon d'une tout autre manière après ces brèves paroles. Non plus comme une abomination mais comme un messie, comme son protecteur. Il voulait vivre. Il se moquait de l'avenir de l'Imperium et de l'Empereur! Il voulait vivre!

Cela résonna dans sa tête comme une illumination extraordinaire. Il lui semblait renaître. De tourner une page trop longue de sa vie. Sans la moindre hésitation il accepta.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mar 26 Jan - 0:13

La nuit commençait à tomber sur Sharani. Corazol, ou plutôt ce qu'il en reste, s'assombrissait. Les rues semblaient déserte mais pourtant Corazol grouillait d'activité. Dans les souterrains et les ruines de la ville, les hérétiques n'en terminaient pas d'offrir des sacrifices. Les hurlements des prisonniers torturés pour les dieux du chaos ou simplement pour le plaisir emplissaient l'air et les égouts. Le rire dément des quelques Marines du Chaos de l'Alpha Legion encore sur place pouvaient, à n'importe quel être sain, le rendre fou.
Les mutations du chaos commençaient déjà à apparaître sur les façades des rares murs encore débout. Des visages défiguré transparaissait parfois dans le béton en disparaissant aussitôt.

Duke et ses sbires avaient pris leurs nouveaux quartiers dans le grand hôpital de la ville. Le commandant des Death Vectors menait plusieurs expérimentation dans un laboratoire afin d'approfondir ses recherches sur l'Anthracius Dukae. Les malheureux soldats qui ont eu la mauvaise idée de survivre lors de l'assaut se tordaient de douleur en gémissants. Ils étaient tous entassé comme des bêtes. Cependant certains avaient une cellule individuelle afin de surveiller l'évolution de leur état en détail. L'atmosphère était étouffante et lourde, l'air quasi irrespirable. Les mouches bourdonnaient constamment autour des cachots. La pourriture et la moisissure se rependait jusque dans les cellules.
Soudain un soldat impérial hurla d'effroi et de douleur: Il venait de voir de ses propres yeux son ventre éclater dans une gerbe de sang pour faire apparaître un Nurgling batifolant dans ses entrailles. Le prisonnier de guerre s'affola encore de terreur dans un lac de sang et de moisissure pendant deux minutes. Ceci grâce à la résistance physique mais temporaire que la maladie lui avait octroyé. Il céda finalement son âme à Nurgle tout en remplaçant sa mort par la vie: une petite créature de Nurgle.
La salle de test ressemblait de plus en plus à une garderie. Les Nurglings fraichement crée par la maladie ne cessaient de se battre entre eux et de gargouiller en se trainant par terre. Le tout dans un vacarme assourdissant. Le volume sonore devenait insupportable pour Duke, il n'était plus possible de travailler dans ces conditions.
« LA FERME » rugit Duke.

Le troupeau de Nurglings fut profondément choqué et maintenant ce n'était plus des rires qui se fessaient entendre mais des pleurs aigus. Agacé de ces Nurglings Duke sortit rapidement du laboratoire de test.
Il arrivait mal à digérer ces échecs, seulement un zombie a été crée sur 50 sujets depuis le début des expériences. Les résultats étaient mauvais... très mauvais. Si seulement il avait une moindre trace de ce fameux laboratoire militaire...
En jetant un coup d'œil dans la cours de l'hôpital, il s'approcha de son lieutenant posté à une autre entrée du bâtiment. Ce dernier était en train de plonger une de ses mains dans ses boyaux. Il semblait chercher quelque chose.
« Un problème lieutenant? « 
Abandonnant immédiatement ses recherches le marine se mit en garde à vous
« Non Seigneur »
Duke fronça des sourcils ou plutôt de ce qui l'en restait accompagné d'un signe de parler, et vite.
« J'ai... j'ai laisser tomber une grenade... ahem... heureusement pour moi elle n'était pas dégoupillée »
Le commandant n'en revenait pas. Le lieutenant Axius commençait sérieusement à avoir le cerveau complétement ronger... Il fallait songer à vite le remplacer.
« Laisser tomber. J'ai besoin de vous. Rassembler les hommes. Nous avons assez traîner. D'autres âmes n'attendent que notre arrivée pour se vouée à Nurgle. Toujours pas de retour d'éclaireur concernant le lab Ak21? »
« Non Seigneur Duke» répondit avec peine le lieutenant de sa mâchoire désarticulée.
« Bien... Exécuter les ordres Axius. Et j'aimerai que vous vous ressaisissez! »
« Oui Seig... » Le maxillaire inférieur venait de tomber au sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mar 16 Fév - 18:11

L'escouade d'Heridius, un aspirant champion de Nurgle, faisait une patrouille à quelques kilomètres de Corazol dans une plaine boisée. Composé de sept Marines de la peste dont Heridius, l'escouade parcourait du regard la lisière d'une forêt de leur yeux vitreux et jaune. Personne de prononçait un mot hormis le gargouillis putride provenant de l'intérieur de leur armures. L'ordre d'Heridius cassa le silence:
"Vous trois, aller jeter un œil vite fait dans cette forêt, et ce n'est pas au sens propre!"
Dit-il d'un ton moqueur ponctué d'un ricanement rauque. Les trois marines désignés s'en allèrent d'un pas lourd, l'un d'eux boitant légèrement dû à son genou droit moisi. Ils disparurent dans la forêt. Heriduis et les trois autres entamèrent une attente anormale. Des bruit de fusillade firent envoler un nuages d'oiseaux de la forêt. "Gaxius, Kopa, Avos? Vous m'entendez?" Le reste de l'escouade et l'aspirant commencèrent un sprint quand soudain, Gaxius sortit de la forêt en courant, seulement l'air rageur malgré les blessures extrêmes qu'il avait subit. On pouvait distinguer des tirs de plasma qui lui avaient brûlé la chair.

D'un ton marqué par la récente fureur du combat, il cria:
"Ces chiens d'impériaux nous ont eu! Des commandos très bien entraîné. Ils nous sont tombés dessus, des humains en uniforme bleu, rien à voir avec les défenseurs planétaires"
"Combien?" tonna Heridius.
"Je dirais une vingtaine, ils ont surement reçu le même type de mission que nous. On était sensé tomber sur des bandes désorganiser de déserteur ou fuyard, pas des commandos d'élite! Qu'est ce qui foutent là!"
"Nurgle nous protège, on y va, mais cette fois on va contempler leur entrailles encore fumantes!"
Il pu à peine terminer sa raillerie qu'une pluie de tir composé de fusils laser et de plasma finissait d'exterminer l'escouade. Un grand cri de guerre résonna entre les arbres: "Whooohooooooo! Rock'n'roll!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Jeu 18 Fév - 23:22

Les bruits de suçons et de tentacules rampantes... c'étaient quelques uns des sons qu'on pouvait entendre au QG principal de Duke le Virulent à Corazol. Les quelques zombies, vaguant dans les couloirs du bâtiments en trainant les pieds, produisaient un frottement lugubre. Leur marche était suivie par quelques murmures incompréhensibles sortant de leur bouche. Ces expériences morbides laissaient dans leur sillage, de petites flaques de bile mêlées à du sang noir et du pus. Les Nurglings avaient tous disparu, leurs existences étant limitées en temps dans le monde matériel. Ils avaient cependant laissé une trace. Des nids de chaires nécrosées étaient installés à chaque coin de pièces. Leur immondes excréments et leur sécrétions de pus souillaient chaque pièces du bâtiment.

Des odeurs épouvantables émanaient de chaque dalles ou briques en béton du QG. Des vagues d'air moisis, dont chaque molécules d'oxygènes étaient infectés par une maladie, sortaient des canaux de ventilation et emplissaient les souterrains et les étages de la structure. Ce parfum décrépi pouvait, à n'importe quel être vivant non voué à Nurgle (et même du Chaos), l'infecté. L'infection rendait le système respiratoire dans un état critique si aucune protection, comme un masque à gaz, était prévu.

Un calme lourd et pesant se faisait sentir dans le bâtiment et ses alentours. Duke, dans un calme rare, travaillait sur son virus, sa création. Ses gardes, qui montaient la garde aux différents accès du laboratoire, étaient impassibles. Même malgré les quelques asticots gênant qui mangeaient leur peaux mortes et noires à l'intérieur de leurs armures. Il ne fallait surtout pas déranger le maître alors qu'il était en pleine concentration.

A l'extérieur des cris d'hommes mourant se faisaient légèrement entendre au loin, dans les ruelles de Corazol. La pourriture de Nurgle avait presque investi toute la cité et des monuments voués à son culte faisaient apparitions dans n'importe quelles places et recoins de la ville. Les petites guerres de culte étaient terminées et il semblait que les dévots du Seigneur de la Déchéance avait pris le dessus sur les autres adorateurs du Chaos. Cette victoire avait d'ailleurs ravis Duke avant son départ pour le désert du secteur Golf 3. Bien évidemment cette victoire ne s'était pas faites sans l'aide des Death Vectors qui chassèrent les renégats nombreux mais mal ou peu équipé de la ville.

Dès le retour de Duke et des maigres forces qu'il a pu sauver, ses sbires ont tous eu le cœur emplis d'un désir de vengeance. Mais l'apothicaire craignait maintenant d'autres manœuvres sournoises de l'ennemi et il voulait maintenant rester sur la défensive. Le souvenir de ces Tau et de ces Commando d'élite était encore trop douloureux. Il voulait en savoir plus sur eux... Ces humains hors du commun, bien trop entrainés à son goût et ces Tau à la technologie avancée, quelles sont leur motivations? En tout cas, il ne bougera pas ses forces avant l'exécution de la mission de sabotage que ses alliés avaient préparés. Et pour couronner le tout, aucune info ne revenaient sur le Laboratoire Impérial caché sur Sharani.

Les choses allaient mal pour les Death Vectors, de pire en pire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   Mer 24 Fév - 23:51

Après l'échec de l'invasion des terres du sud de Sharani, Duke fut convoqué par ses supérieurs démoniaques pour une réunion. Cette dernière se déroula dans les complexes souterrains servant d'abris atomique pour la ville. C'est ici qu'avait lieu les plus grands sacrifices en l'honneur de Nurgle.
L'humidité envahissait la pièce et une végétation hideuse avait commencé à proliférer, tout comme les centaines nids de mouches. Trois trous, aussi larges qu'un rhino se situaient au centre de la pièce en formant le symbole sacré de Nurgle.
Les seuls sources de lumières venaient d'une vingtaine de torches disposées autour de l'énorme symbole, illuminant la salle d'un feu vert malsains et démoniaques.
Une vingtaine d'adorateur avait été sacrifié pour invoquer Oakk, le Grand Immonde qui suivait, à travers le Warp, les exploits de son petit champion, Duke. Il était maintenant matérialisé dans le monde réel et sa masse croulante laissait déjà échappé quelques Nurglings de ses entrailles béantes.

Le prince démon Vekt'opus était également présent. Il était surnommé le Dévoreur à cause de sa tendance à vouloir absorber tout les tissus vivant de ses victimes afin d'en vomir les restes sur les survivants. Vekt'opus était le lieutenant des forces d'Oakk dans l'immatériel. Cependant, les circonstance on fait que sa présence était requise au côté de Duke afin de l'aider dans sa tâche.

Chaque personnage se tenait au centre d'un des cercles qui formaient le symbole du Seigneur de la Déchéance, Dieu que tout le monde vénérait à Corazol. Un grand cercle formé par une quarantaine d'adorateurs entourait les trois membres de la petite réunion. Les serviteurs formant le cercle s'agenouillèrent tous en même temps en balbutiant une prière à Nurgle.

Oakk pris la parole en premier:
"Vous m'avez profondément déçu mon enfant... l'invasion dans le sud aurait du se déroulé sans problème..." Le ton du démon majeur allait en crescendo de plus en plus grave et son humeur s'assombrissait au fur et à mesure de ses paroles. "Nous avons même du faire appelle à cet idiot de Morkt' Ar pour nous aider. C'est une HONTE!"
Vekt'opus continua: "Il est clair que le plan n'était pas judicieux... nous avons foncer la tête baissée, sans faire des missions de reconnaissance. Les défenseurs sont bien plus coriaces et préparé que ce que nous avions imaginé."
Oakk essayant de contenir sa rage: "Vous auriez du vous en rendre compte! Et les tau présent sur la planète posent un réel problème. Il faut les éliminer à tout prix.
Duke pris sa défense: "Mais, maître, leur système de télécommunication avancé leur permet d'avoir des infos précis sur nos mouvements. Et nous le savons. Les balayage radars de la Garde Impériale sont fréquent, sans parler de la technologie inconnue des Tau... nos anti-radars sont certainement impuissant contre eux."
Vekt'opus le coupa: "C'est pour cela qu'il faut les avoir de l'intérieur. Infecté leur ressource, leur ravitaillement. Il faut commencer la propagation de maladies puissantes! Je veux voir une armée de zombies les dévorer le l'intérieur" Vekt'opus termina sa phrase avec un rire grave et laid. Oakk s'était calmé et écoutait attentivement ses sbires. Il continua: "Cependant, Duke n'a pas encore trouvé la formule et les composants chimiques manquant pour que sa peste soie assez puissante pour appliquer votre plan, Vekt'opus . J'attends de vous un meilleur résultat de vos projets, Duke..."
"Certainement mais il me faut trouver ce satané laboratoire impérial... sans lui, ma création est condamné." Le Dévoreur se retourna et ramassa un adorateur agenouillé derrière lui. Il l'amena vers sa bouche, et dans une gerbe de sang, arracha la tête du serviteur. Sa bouche se désarticula d'une manière spectaculaire et il engloutit en entier l'humain. La bouche pleine, il reprit la discussion: "Il *ompch*umpch* nous faut *ScHrak* le *ompch* trouver"
Oakk continua d'un ton énerve: "Tzeentch se moque d'ailleurs de nous. Il la sait bien, lui, la position du laboratoire. Ses ducs passent leur temps à se rire de nous. J'espère que la découverte se fera bientôt... Nurgle est mécontent et il va bientôt lancer ses légions contre Tzeentch. Tout ceci à cause d'un incident ridicule et insignifiant qui est le votre, mortel! Mais il a fallu que les hérauts de Tzeentch de Mokt' Ar découvrent votre incompétence. Nous sommes la risée du Warp et par votre faute! Je n'arrive toujours pas à croire comment un événement aussi insignifiant à pu avoir autant d'impact dans l'immatériel... Je ne sais pas ce qui me retient de vous détruire tout les deux." Soudain une voix terrible et rauque résonna dans le crâne d'Oakk: "Moi. Ne le touche pas... ou tu le regrettera, mon fils." "Oui... oui maître adoré" pensa Oakk dans sa tête.
Les autres membres de la réunion de comprirent pas ce qu'il se passait mais il remarquèrent très bien que le Grand Immonde était dérangé dans ses pensées.
Finissant de mâcher comme un porc, le Dévoreur reprit la réunion. Il nous faut donc à tout prix retrouver ce labo. Mettez toutes vos troupes sur le coup, Duke. Oubliez les patrouilles et les prises de petit villages ridicules. Oakk commença à se faire lentement aspirer dans un portail menant à l'immatériel. "Je vous reparlerai bientôt..."

La réunion se termina sur un vomissement de Vekt'opus qui fit fondre une demi douzaine d'adorateur dans d'atroces souffrances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques des Death Vectors   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques des Death Vectors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques des Death Vectors
» Death Vectors, Compagnie de Duke "le Virulent"
» [750pts], NG, patrouille Death Vectors
» [ 40k ] Renegade Militia et death korps of krieg
» Jeu de Rôle sur Death Note

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les jeux :: Le jeu de figurine :: Organisation des rencontres :: Campagnes :: Campagne 2009-2010 :: Le Grand Livre des Chroniques-
Sauter vers: