AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 REVAYE M.A.T.1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pharol
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 671
Age : 35
J'habite à: : LTdP
Je joue à: : 40k, WFB, BFG
Mes armées sont: : Nombreuses

Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: REVAYE M.A.T.1    Mer 18 Jan - 12:23

Les Orks ne sont pas connus pour viser correctement. Un certain nombre des vaisseaux de la Waaaagh Grimholz n'ont pas atteint la planète prévue. Ils se sont aventurés dans le système voisin de Volo IV. Un petit escorteur, transportant un contingent relativement réduit de guerriers, est venu percuter la lune forestière de Volpok VII, Revay M.A.T.1.

Cette planète est officiellement sous le contrôle de l'Imperium. Mais le clan dominant le commerce de la lune, les Mozzonov, a secrètement conclu un accord avec un prince démon. C'est donc sans surprises que, lorsque le vaisseau ork lâche sa cargaison guerrière dans les lucratives plantations de l'hémisphère nord que les forces des puissances de la ruine se mettent en route pour les intercepter avant qu'ils ne pillent la précieuse cargaison d'un vaisseau abattu.


*****************************************************
Voilà une partie que nous avons joué avec Delak la semaine dernière. Je continue à faire mes petites histoires, parce que ça me plaît bien, et que le fluff peut continuer à se développer. 1500 points, Orks contre Chaos. Un seul objectif au centre, un vaisseau écrasé, déploiement à 12 ps, et départ! La perspective est celle des Orks.
*****************************************************

Le Chaos est le premier sur les lieux. Sur le flanc gauche, un rhino de pesteux, plus au centre un Prince démon, un rhino de marines et un groupe d'obliterators. A droite un rhino de berserk de Khorne (accompagné d'un Seigneur du Chaos) et à l'extrême gauche un dreadnaught. Les Orks se rassemblent sur la droite du champ de bataille. Un groupe de pillards en plein centre de la table forme le flanc gauche des Orks. Un premier groupe de fling'boyz se prépare à se précipiter sur l'objectif tout en restant à couvert des oblits. Deux chariots de guerre (un premier avec les nobz et le big'boss, puis un deuxième avec les krameurs et le champ de force Kustom) se préparent à se ruer en avant. Un deuxième groupe de boyz les suivra, et un dernier groupe de pillards se cache dans une forêt tout à droite. Deux kotpers sont en avant-garde, et suite à leurs mouvements scouts, menacent le rhino des berserks et le dread.

Lors du premier tour du Chaos, le rhino de pesteux, de marines et le prince démon avancent. Le tir des oblits force les pillards du centre de la table à se jeter à terre (grave erreur: je n'ai réussi aucune sauvegarde de plus que ce que le couvert m'autorisait déjà). Le rhino de berserks, sa cargaison et le dread tirent sur les kotpers, ce qui les fait bien rigoler.
Les Orks ripostent. Les pillards de droite, qui ne se sont pas jetés à terre, sonnent le dread. Ceux de gauche se relèvent et ne tirent donc pas. Le rhino des berserks est détruit par un kopter. Le reste de la ligne de bataille avancent. Un chariot de guerre se plante lamentablement dans une colline (malgré la relance accordée par son rouleau compresseur).

Lors du second tour, les berserks débarqués, et franchement pas contents, liquident un kopter. Le dread sonné (et qui ne peut pas tirer) devient fou... et ne tire sur personne vu qu'il ne peut pas. Il charge l'autre kopter, et s'empresse, dans sa frénésie meurtière, de rater toutes ses attaques (c'est absolument sans conséquences sinon de protéger le dread des tirs pour un tour, mais sur le moment, ça m'a bien fait rire). Le prince démon avance, et murmure aux oreilles des pillards du centre qu'avancer hors du couvert serait une super idée! Ces abrutis écoutent la suggestion, et se font promptement charger et découper.
Les Orks continuent à avancer. Les krameurs débarquent de leur chariot planté dans le sol, et passent au lance-flammes les berserks un peu avancés. Les fling'boyz rajoutent leur tir, et les krameurs chargent dans le tas. Ils s'empressent de perdre le combat et de fuir. Le porteur du champ de force, plus malin que les autres, n'a pas suivi la charge et prévoit de monter dans le chariot de guerre encore intact. Le kopter, tordu de rire devant l'incapacité du dread à le toucher, est très surpris quand, à ce tour, un poing énergétique lui arrive devant le visage et découpe son appareil en plusieurs morceaux.

Au troisième tour, les Oblits continuent à tailler dans la masse à grand coups de plasma lourd. Ils tueront quelques orks, et enlèveront un pv au gros mek responsable du champ de force. Les berserks restants chargent les fling'boyz, et le prince démon se joint à la fête. Les boyz restants se disent qu'ils seraient mieux ailleurs, et partent en courant. Le dread se précipite vers les pillards restants sur le flanc droite. Le rhino consacré à Nurgle continue à avancer aussi vite qu'il peut pour arriver quelque part avant la fin des réjouissances.
Voilà le moment de gloire des Orks. A ce tour, tout leur réussira. Le chariot de guerre se précipite sur le rhino des marines, et le réduit en miette avec son rouleau compresseur. Les nobz débarquent, et multi-chargent les marines débarqués et le prince démon par dessus les débris de la navette-objectif. Le prince pensait pourtant être à l'abri (Delak voyait ce terrain infranchissable, mais il ne me l'a dit qu'après que nous ayons résolu le combat. Je ne le voyais que difficile, et mon jet de terrain difficile suffisait). Les nobz et le big'boss découperont tout sur leur passage. Le deuxième groupe de boyz charge les quelques berserks restants, et en fait du petit bois. Les pillards exploseront le dread, alors qu'il n'est plus qu'à quelques centimètre d'eux.
A la fin de ce tour, l'objectif est fermement entre les mains des Orks. Ils ont deux troupes autour de l'objectif (les nobz et les boyz), encore un chariot de guerre intact (il a peut-être perdu son arme) et un groupe de pillards actif sur le flanc droite. Un autre chariot de guerre est immobile, planté dans la colline. En dehors de ça, il est toujours là... Le Chaos peut, quant à lui, compter sur un groupe de pesteux en rhino, et un groupe d'oblits. C'est alors que Slaanesh se mèle de la partie...

Au quatrième tour, le Chaos ne peut qu'essayer de limiter les dégâts. La partie ne finira pas encore à ce tour, alors le rhino de pesteux se tient suffisamment loin des nobz, et suffisamment proche de l'objectif, ce qui n'est pas un exercice facile. Sauf erreur, les oblits tirent dans les nobz, pour un résultat déplorable (les boyz sont cachés derrière le chariot de guerre).
Les Orks hésitent. Les nobz se rapprochent de l'objectif, et essaient de tenir éloignées toutes les menaces. Le groupe de boyz monte dans le chariot de guerre. Avec cette confiance absolue qui n'a pu être inspirée que par le Prince des Plaisirs, le chariot se rue sur les oblits pour les écraser sous ses roues. Les fidèles des dieux sombres ne l'entendent pas de cette oreille, et un multi-fuseur va promptement exploser le chariot de guerre. Les boyz juste embarqués en sortiront en mauvais état.

Au cinquième tour, le général en chef du chaos fait le pari que la partie ne se finira pas. Son rhino avec sa dernière troupe ne s'approchent pas encore. Les oblits avancent et sont suffisamment proche pour contester l'objectif. Ils font un carton énorme dans les boyz à pied. Ils ne sont plus qu'une poignée.
Les nobz sont maintenant tiraillés entre deux menaces: les oblits à portée et qui contestent, ou les pesteux relativement loin? Slaanesh continue à inspirer une confiance aveugle aux Orks: les nobz chargent les Oblits, en tuent deux ou trois, et se font découper en morceaux. Le big'boss, trop loin pour taper, voit son escorte d'élite éviscérée à terre. Il tourne les talons et se fait cueillir entre les épaules par le tir d'un des oblits restants. La partie ne se terminera pas à ce tour sur une égalité.

Le sixième tour voit le Chaos terminer le travail. Le rhino de pesteux s'approche, et débarquer sa cargaison. Une charge bien sentie des Oblits et des Marines dédiés à Nurgle élimine les quelques boyz restants, leur nobz et le porteur du champ de force qui se croyait pourtant à l'abri.
Les orks se contentent de faire tirer le dernier groupe de pillards, sans résultats. Il ne reste pas grand-chose sur le champ de bataille.

La partie se terminera ici. La cargaison du vaisseau écrasé est fermement entre les mains du Chaos. Les Orks sont repoussés de la lune forestière. Le petit contingent ne pourra pas non plus avertir leurs congénères que des "zoms en carapace, de ceux qui se battent bien mais qui sont tout mous dedans" sont dans la région. Mais qui sait, peut-être qu'un autre vaisseau suivra, et s'écrasera sur une des planètes du système? La Waaaagh est toujours en marche...



Voilà: Delak complètera si j'ai oublié quelque chose. Une partie très sympa, et extrêmement indécise: elle a d'abord penché en faveur du Chaos, puis un tour énorme des Orks a attiré sur eux les faveurs de la victoire. Mais une charge des nobz sur des oblits a sonné le glas des espoirs Orks. Je ne pensais pas que des Nobz pouvaient se faire exploser pareillement au corps-à-corps. Les dés, sur cette charge, ont effectivement été un peu en faveur de Delak, mais rien de scandaleux. Je ne l'ai juste pas vu venir (c'est clairement la faute de Slaanesh). Du coup, la confusion sur le terrain difficile/infranchissable qui a coûté un prince démon n'a que peu d'importance. Cela dit, je crois que je vais arrêter de lancer mes chariots de guerre contre des figurines qui peuvent réussir une "mort ou la gloire"...

Revenir en haut Aller en bas
Delak
Général
Général
avatar

Nombre de messages : 1655
Age : 45
J'habite à: : Villeneuve
Je joue à: : 40k, Battle, Bfg , Epic en 28mm ... LOR, BB, FoW, Wif, ACW, Hordes, War machine, Old west ,Malifaux, Morpions et Sudoku
Mes armées sont: : Chaos, Démons, Necrons, Skavens, Para anglais, DAK, Johnny rebs, Fallschirmjägger, Soviet naval, flotte japonaise,

Date d'inscription : 18/01/2010

Profil du joueur
Lieu: Antre de la Légio Mortis
Jeux actifs: Tous
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: REVAYE M.A.T.1    Mer 18 Jan - 16:03

Rien à redire, c'est vrai que cela à été tendu du slip jusqu'à la fin.....

_________________
"Faites l'amour, pas la guerre, ... ou alors, faites les deux : mariez vous!"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legiomortis.ch
 
REVAYE M.A.T.1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les jeux :: Le jeu de figurine :: Organisation des rencontres :: Campagnes-
Sauter vers: